Le 4 couleurs des profils : (pas) tous les mêmes !

"Il est idiot ou c'est moi ?". La réponse à cette question n'est pas binaire. Lorsque vous ne vous comprenez pas avec quelqu'un, vous avez souvent tendance à en déduire que "l'autre" est un imbécile. Or, la vérité est plus complexe que cela, il s'agit simplement parfois d'une incompréhension réciproque. C'est pour vous aider à mieux vous comprendre et à mieux communiquer que Thomas Erikson a développé une méthode de classification des profils par couleurs.

Des profils hauts en couleur

Dans son ouvrage « Tous des idiots », l'expert en communication a déterminé quatre types de caractères différents.

Erikson estime que, dans le monde industrialisé, la répartition par type de profils est la suivante :

4-couleurs-quatre-profils

Il précise également que 15 % des personnes ont une couleur majoritaire, 80 % ont deux couleurs, tandis que 5 % en ont trois.

Autant dire que les combinaisons possibles dans un environnement professionnel sont multiples et variées ! Et qu'il n'est pas toujours aisé de réussir à travailler ensemble.

D'accord, mais maintenant ?

Rassurez-vous, on ne vous demande pas de vous réinventer psychologue et d'identifier quel est votre profil ou celui de vos collègues. Après tout, il s'agit ici d'une méthode parmi d'autres. Sur la même thématique, Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs ont proposé en 1962 un concept aujourd'hui très répandu dans les entreprises. Le test de personnalité MBTI identifie jusqu'à 16 profils différents !

Une petite mise en garde à ce sujet : mettre les gens dans des cases n'est pas une finalité en soi. Les tests peuvent être biaisés, votre personnalité, et donc votre profil, évolue au fil du temps… L'important est de prendre du recul lorsque vous rencontrez un obstacle avec certaines personnalités qui n'ont pas forcément la même vision ou les mêmes centres d'intérêt que vous.

Et comme dirait Erikson :

"Accepter nos différences, c'est la clé vers moins d'incompréhension et plus d'efficacité".

Et c'est déjà beaucoup !