Divulgâcher ou quand la licorne devient start-up

Avouez… vous venez de voir le dernier épisode de Game of Thrones et vous rêvez de divulgâcher vos amis ! Et bien grâce au Larousse, vous pouvez désormais non seulement le faire mais également le dire !

Divulgâcher ou ne pas divulgâcher ?

Alors, divulgâcher ou ne pas divulgâcher, telle est la question. Mais au fait... Qu'est-ce qu'elle peut bien vouloir dire cette expression ?

licorne-start-up-divulgacher

C'est officiel, les mots nouveaux de l'année 2020 sont arrivés ! Et Larousse vient de nous dévoiler la liste des heureux élus.

Mais toute réflexion faite, une question se pose : comment naît un mot nouveau ?

C'est très simple : Larousse envoie ses lexicographes sur le terrain. Ces derniers restent à l'écoute de toutes les nouvelles expressions utilisées dans la presse, sur Internet ou dans la pub. 5000 termes sont ainsi repérés. Ensuite, après un tri très sélectif, seuls 150 d'entre eux sont sélectionnés pour être ajoutés au nouveau Larousse.

Outre une longue liste de critères exigeants, un nouveau mot doit répondre à la définition qu'en fait le linguiste Bernard Cerquiglini "Un mot nouveau, c'est un mot dont on pense qu'il va vivre, qui n'est pas un effet de mode, qui est dans l'usage oral et écrit".

Un Larousse enrichi

C'est ainsi qu'aujourd'hui on peut désormais mettre un nom sur ces jeunes adultes qui refusent de vieillir et continuent de se comporter comme des adolescents : les adulescents. Ou encore s'inscrire immédiatement pour un stage de survivalisme et se préparer à l'arrivée d'une catastrophe (crise climatique ou autre invasion de zombies…). Et intégrer que la licorne n'est plus uniquement ce cheval à corne féérique mais également une start-up non cotée en Bourse dont la valorisation dépasse le milliard de dollars.

Exemples de nouveaux mots 2020
Datacratie
Klouker
Sorteur
Alphabète
Darknet
Nounoune
Traceur

Et voici comment notre belle langue française s'enrichit au fil des années et atteint aujourd'hui 63 000 mots référencés par Larousse contre 35 000 en 1871.

Pour ma part, je milite en faveur du mot « confusant ». Et vous ? Quel mot aimeriez-vous voir apparaître dans le dictionnaire en 2021 ?